Fairphone : Révolutionner l’industrie mobile

par Gaëlle PRO
Fairphone
  •  
  •  
  •  

FairPhone fait trembler les grands !
Dans la catégorie des projets visionnaires et “couillus” je demande : FairPhone … ou comment quelques cerveaux et quelques Humains engagés ont décidé d’affronter un navire insubmersible pour remettre au cœur du sujet l’humain et l’environnement.

L’industrie mobile en quelques chiffres

Aujourd’hui, dans le monde, le numérique représente 4% des gaz à effet de serre !
Dans le cas du smartphone 80% de son impact est dû à sa fabrication, pour 1 seul appareil c’est :

– Environ 70 matériaux différents (ressource non renouvelable)
– Environ 50 métaux différents (ressource non renouvelable)
– Une consommation d’eau importante

L’exploitation des mines génère une destruction massive des écosystèmes et la pollution de l’eau, de l’air et des sols par des déchets radioactifs et des métaux lourds. Les conséquences à terme sont désastreuses.

7 milliards de smartphones ont été fabriqués entre 2007 et 2017, ce qui fait une moyenne de 700 millions par an.
Ce chiffre est évidemment à prendre avec des pincettes puisque le marché est exponentiel … il s’en est fabriqué beaucoup plus en 2017 qu’en 2007 (année de l’arrivée du 1er Iphone).

Aujourd’hui (chiffres 2020) c’est 1.292 milliards de smartphones vendus sur cette seule année, confinement inclus.
A titre de comparaison en 2019 nous étions à 1.372 milliards, une différence d’environ 6% selon les chiffres de IDC (Premier groupe mondial de conseil et d’études sur les marchés des technologies de l’information.)

En France, on estime à 50 millions, le nombre de téléphones inutilisés, encore en état de marche et qui dorment dans nos tiroirs !

Sources : Institut National de la Consommation (INC) & Agence de la transition écologique (ADEME)

Le smartphone est aujourd’hui un outil indispensable à la majorité d’entre nous ! Il est multifonctions, ne sert plus uniquement de téléphone et nous en avons tous une utilisation différente ! Ce qui est un point clé dans le choix de son appareil.

Alors comment vivre avec “son temps” et la “modernité” en réduisant son impact sur l’environnement ?

Comment réduire son impact environnemental ?

Freiner le renouvellement

La première des pistes et la plus significative reste de toute évidence celle de rallonger la durée de vie des appareils et de les remplacer le moins souvent possible.

Moins de besoins = Moins de fabrication

Acheter conscient

La deuxième piste est celle de “l’achat conscient” !
Si vous êtes en situation de devoir acheter un smartphone, prenez le temps de réfléchir le sujet :

– Vous pouvez appliquer la méthode BISOU, créée et développée par Marie DUBOIN et Herveline VERBEKEN dans leurs livres “Jarrête de surconsommer” et “l’abus de consommation responsable rend heureux”

Besoin : A quel Besoin cet achat répond-il ? Est ce un achat doudou ? A quoi répond-il ?
Immédiateté : En as-tu vraiment besoin si vite ?
Semblable : Le tien est-il vraiment HS ?
Origine : D’où vient le produit que tu veux acheter ? dans quel contexte est-il produit ? par qui ?
Utilité : Quelle est la réelle utilité de cet objet ? Et, ici, je vais aussi parler de comment nous l’utilisons.

Acheter selon l’utilisation que nous en faisons vraiment.
Pourquoi acheter un 4×4 si c’est pour rouler en ville ? Cette question vaut aussi pour les smartphones !
Pourquoi acheter le tout nouvel appareil dernier cri si c’est pour l’utiliser à 20 ou 30% de ses capacités ?
A savoir : Plus la taille de l’écran est importante plus l’impact environnemental est élevé.

– Acheter reconditionné pour prolonger la vie des appareils et limiter la production.

– Acheter neuf mais conscient !
La batterie est-elle remplaçable ?
L’appareil utilise t-il un chargeur universel ?
Quelles disponibilités des pièces détachées ?
Favoriser les appareils portant un Label environnement : Ecolabel.eu ou TCO certified ou Epeat Label
> Appareils plus économes
> plus recyclables
> plus réparables
> utilisant moins de substances dangereuses et polluantes

Vous trouverez également un lien avec un document gratuit téléchargeable pour les Ecolabel sur le site de l’ADEME

Recycler efficacement

Et enfin : RECYCLER.
Un smartphone est recyclable à 80% ! Ce n’est pas parfait mais c’est toujours mieux que rien ! Cette démarche permet notamment de limiter l’impact sur les ressources.
– S’il est totalement HS, vous pouvez le déposer en magasin pour qu’il soit recyclé dans les meilleures conditions.
– S’il est encore utilisable vous pouvez lui offrir une seconde vie grâce au recyclage solidaire avec Je Donne Mon Téléphone qui oeuvre pour un changement de mode de consommation sur le terrain !

Mon expérience ?

J’ai longtemps fait l’autruche sur ce sujet !
J’avais toujours une bonne excuse “pas le temps de comparer”, “pas les finances pour choisir de la qualité” “les Fairphone ne sont pas encore à la hauteur du marché (et de mon budget)”

J’ai poussé mon dernier Huaweï à plus de 4 ans d’utilisation quotidienne (un record pour un produit Chinois) avec seulement 1 remplacement de batterie (69€) et aujourd’hui +5 ans après son achat, il n’était plus utilisable au quotidien (merci Android 7) mais je l’utilise encore pour certains jeux.

Et puis, pour mes 40 ans, je voulais vraiment marquer le coup d’un achat conscient ET militant.
Et j’ai choisi FAIRPHONE.

Fairphone, le concept ?

FairPhone c’est plus qu’un smartphone ! C’est un mouvement.
La vision est grande : Révolutionner l’industrie de la téléphonie mobile de l’intérieur avec des valeurs fortes et engagées.
Acheter FairPhone c’est soutenir une démarche révolutionnaire ! C’est agir pour le monde de demain tout en vivant dans celui d’aujourd’hui et en répondant aux besoins modernes ! C’est financer le changement et soutenir un projet qui a du sens et qui redonne du sens.

Responsabiliser la fabrication

Souvenez-vous : 80% de l’impact environnemental d’un smartphone provient de sa fabrication.

FairPhone a donc mis au cœur de son projet les choix stratégiques liés à la “production” de l’appareil pour agir directement à la source.
Repenser la chaîne d’approvisionnement et soutenir le commerce équitable.
Augmenter la part de matériaux recyclés dans la fabrication (aujourd’hui un FairPhone 3+ c’est 49% de matériaux issus du recyclage)
Mettre l’humain au premier plan en participant activement sur le terrain à l’amélioration des conditions de travail des employés et en favorisant les partenariats avec les fournisseurs respectant la charte sur les conditions de travail.

Optimiser l’utilisation

Souvenez-vous : La première piste pour réduire la production des smartphones est de prolonger leur durée de vie.

FairPhone lutte ouvertement contre l’obsolescence programmée.
– Rendre les appareils réparables facilement. Tous les FairPhone s’ouvrent facilement pour changer les pièces soi-même et remplacer une batterie en quelques secondes.
Les appareils sont conçus sous forme de modules permettant de faire évoluer la version du téléphone sans le changer. Typiquement sur le FairPhone 3 l’appareil photo était très en retard par rapport au marché.
Les développeurs ont donc repensé le module ! Ils en ont profité pour lancer le 3+ et multiplier par 4 la part de matériaux recyclés.

Afin d’éviter aux utilisateurs du FairPhone 3 de changer de mobile, le module de l’appareil photo a été conçu pour être compatible. Les propriétaires du 3 n’avaient qu’à acheter le module photo pour améliorer leur appareil sans le changer.
Au total, il y a 6 modules disponibles en boutique et qui permettent d’augmenter la durée de vie de son FairPhone.
Leur blog propose tous les tutoriels gratuitement pour apprendre à réparer son téléphone soi-même.

Des mises à jour système sont régulièrement proposées gratuitement afin d’évoluer avec le marché.

Démocratiser le recyclage

Souvenez-vous : Un smartphone est recyclable à 80% et en particulier sur des matériaux de valeur qui peuvent être réutilisés.

FairPhone est très engagé dans le recyclage des appareils en fin de vie. Ils financent des programmes de collecte et proposent des reprises lors d’un achat neuf.
Ils s’engagent avec des partenaires pour améliorer les efforts de collecte au niveau local dans des pays qui sont confrontés à des difficultés en matière de déchets électroniques.
Grâce à leur programme actuel, en 2020, c’est 17 000 téléphones qui ont pu être recyclés !
En 2021, ils souhaitent redoubler d’effort sur ce point et le nouveau programme sera présenté prochainement.

Faitphone

Expérience terrain, mon avis !

Je publie cet article après 6 mois d’utilisation de mon FairPhone 3+ et concrètement j’en suis absolument RA-VIE.

Souvenez-vous : Avant d’acheter, évaluez votre utilisation personnelle et choisissez un appareil adapté.

J’ai une utilisation très classique de mon smartphone. C’est un téléphone, un bloc-note, un appareil photo du quotidien, un GPS, un support pour mes réseaux sociaux, mes boites mails, ma musique, mes applications administratives anti charge mentale, et 2 ou 3 jeux (dont 1 très énergivore) et globalement … c’est tout.

Pour écrire mes articles, travailler ou suivre mes formations en visio : j’utilise mon ordinateur.
Pour les photos de vacances ou d’événements : j’utilise un reflex.
Et enfin, pour Netflix : J’utilise mon ordinateur (pas de TV chez nous)

Je n’avais donc pas besoin d’une foudre de guerre et mon FairPhone 3+ fait le Job et le fait plutôt bien même !

Au début de mon utilisation j’ai été amenée à faire appel au SAV pour un problème de réseau.
Au final, le problème venait de ma carte SIM et non pas du téléphone.
Toutefois, je peux donc attester que le SAV est réactif, en français et très disponible. L’objectif reste toujours le même –> optimiser l’utilisation et prolonger la durée de vie.

Ce que j’aime +

  • Sa fluidité d’utilisation
  • Android 10 (et bientôt 11)
  • Son design sobre
  • La facilité d’ouverture pour changer la batterie (qui permet d’avoir une batterie de secours sur soi) et pour le nettoyage aussi.

Ce que j’aime –

  • Le capteur d’empreinte digital un peu haut pour mes petites mains (mais je me suis habituée)
  • Le déclencheur de l’appareil photo qui a une petite latence et qui nécessite de bien vérifier que la photo est prise avant de bouger (pareil je m’y suis habituée rapidement)

Au delà des caractéristiques techniques, ce que j’aime le plus c’est d’avoir investi dans un projet qui a du sens pour moi et d’avoir pu soutenir une petite entreprise qui lutte contre des géants !

Et tout ça pour moins de 500€ … investis pour plusieurs années 😉

0 Commentaire

Vous aimerez sûrement ...

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les accepter, consulter notre politique de confidentialité ou tout simplement les refuser. Dans ce dernier cas, nous ne pourrons pas vous garantir une navigation optimale. Accepter Politique de Confidentialité

Politique de confidentialité & Cookies
Pour bien commencer, téléchargez le guide "La magie d'un budget maîtrisé"

En acceptant le guide, vous acceptez également de recevoir nos conseils et astuces, directement dans votre boite email, avec nos Petites Graines mensuelles. Si elles ne vous correspondent pas, vous pourrez vous désinscrire très facilement à tout moment. Nous nous engageons également à ne jamais revendre ni céder vos coordonnées personnelles. Notre politique de confidentialité est disponible en bas de page sur le blog ! Merci ;-)