Le jeûne intermittent par accident !

par Gaëlle PRO
jeune intermittent
  • 74
  •  
  •  
    74
    Partages

Avez-vous déjà testé le jeûne intermittent ?

Moi oui !

Mais je ne vais pas vous faire un blabla sur toutes les recommandations santé, healthy, psycho, mode, gourou de la nutrition et cie … 
Cet article ne viendra pas s’ajouter aux 10 000 autres qui existent et qui développent très bien le sujet 😉

Nan ! Moi j’ai commencé le jeûne intermittent par accident !

Lors d’un de mes 2 burn-out, le dernier en date ! Et mon seul objectif ici, est de partager avec vous l’expérience que j’en ai fait ! Ni plus, ni moins.

Le jeûne intermittent (ou fasting), qu’est ce que c’est ?Le jeûne intermittent est une méthode de régulation de l’apport calorique qui consiste à manger sur une fenêtre de 8h par tranche de 24h. Et donc de jeûner le reste du temps, en principe la nuit et le matin.
Vous mangez donc entre 12h et 20h, en veillant à garder le même apport calorique journalier.
L’hydratation en continue est fortement recommandée pendant toute la période de jeûne.

Le principe étant de soulager l’organisme et de mettre au repos votre système digestif pendant 16h.
Toute l’énergie qui n’est pas consommée pour digérer est disponible et vous pouvez l’utiliser pour alimenter d’autres organes.

Il existe plusieurs variantes de cette méthode et plusieurs ratio horaires selon les adeptes.

Personnellement je ne compte pas!
J’écoute mon corps et c’est bien la seule boussole fiable qui a fait ses preuves jusqu’à aujourd’hui.
Je suis donc devenue une adepte du jeûne spontané, c’est à dire, que j’écoute uniquement mon corps, je ne pratique pas le jeûne intermittent tous les jours.
Je le pratique quand j’en ressens le besoin.
Il y a des matins où je ressens une forte envie de manger un bon petit-déjeuner, et là … c’est un festival !
Je-me-ré-ga-le !

Mais que s’est-il donc passé ?

Rappelez-vous … J’étais donc en burn-out … et … Je m’étais transformée en loutre !

Une loutre #bougon #grognon #ronchon, emmitouflée de fringues doux-doux #doudou #pilou !
J’étais cachée au fond de ma grotte et victime de myxomatose aiguë fulgurante !

Je faisais en boucle :

lit –> bain –> canapé –> bain –> lit

(que le dieu de l’écologie me pardonne)

Envie de voir personne. Envie de manger personne … heu rien !

Fatalement, je mangeais vachement moins #CQFD !

Avant de voir les premiers signes physiques de cet “accident nutritionnel” j’ai d’abord vu les signes dans mon porte-monnaie !!

Bah quoi ?! je vous l’ai dit que je ne serai pas glamour sur ce partage-là 😉

Et forcément, moins tu manges, moins t’achètes ! Moins t’achètes … moins tu dépenses !
J’ai jamais autant économisé sur mon budget alimentaire 😉

L’un dans l’autre, j’ai réglé 2 problèmes … 3 en fait ! Dont un en lien direct avec mon budget.

Crédit : Whitney Wright

Mais alors quels bénéfices ?

En premier lieu, j’ai réglé le problème de l’écœurement … j’ai écouté mon corps plus que jamais et j’ai arrêté de le remplir alors qu’il ne le demandait pas !

C’est un autre débat, certes, mais soyons honnêtes … nous vivons dans une période de l’histoire où nous mangeons beaucoup plus que les besoins réels de nos organismes.

Faire l’expérience de manger moins, et de ne pas ressentir la faim, est incroyablement libérateur face à cette croyance !

Ensuite, J’ai affiné mon budget courses alimentaires en découvrant que j’étais (encore) dans un schéma de peur du manque.
Et qu’en fait jeûner ne privait mon corps de rien … bien au contraire !

Aujourd’hui, je prends un grand plaisir à manger et je sais très bien comment ravir mes papilles et celles de ma famille 😉 en conscience.

En revanche, je ne me sens plus prisonnière du rythme (imposé ?) des 3 repas par jour.

Et enfin, j’ai considérablement amélioré mon état de santé général !

!! Et ça, ce n’était pas franchement prévu au programme !!
(Le programme c’était surtout le loutrage en fait)

Les bénéfices physiques

Bon d’accord !
Là, c’est la partie glam-sexy de l’article (malgré tout, je ne pouvais pas vous mentir…)

C’est à dire qu’en cours de route, et toujours les yeux rougis par la myxomatose, j’ai réalisé que :

  • Mon sommeil était plus réparateur,
  • je digérais mieux mes repas,
  • mon transit s’est régulé
  • mon ventre a dégonflé,
  • j’appréciais d’ailleurs vraiment chaque repas alors qu’avant il m’arrivait de juste manger pour manger, remplir …
  • ma peau s’est éclairée et adoucie,
  • mes cheveux graissent moins vite,
  • Quand je jeûne, je me sens plus en forme et mon corps tient des performances physiques inédites dans ma vie ! (j’ai repris le Running, je ne vous ai pas dit ?)
  • Les matins à jeun je suis capable d’abattre beaucoup plus de travail que les matins à petit-déjeuner classique … ma concentration est au max (parole de membre de la team #TDA …c’est un exploit)

Bref ! Que du plus …

Un jour, j’essaierai de réduire le sucre … oui, parce que ce que la légende ne dit pas … c’est que, dans ma religion, la myxomatose vient souvent avec une crise aigüe de chocolatmaniac :p et toute autre cochonnerie irrésistible …

Mises en garde de rigueur

Donc pour conclure ce billet qui n’a absolument aucune vertue thérapeutique …
Je dirai que le burn-out m’a amenée à une découverte scientifique absolument exceptionnelle !!!! Pas besoin d’un BAC+12 #nanjdeconne

Sur ce, faites attention à vous, le jeûne ne se pratique pas pour tout le monde,
ni de la même façon chez tout le monde.

Il dépend de vos contraintes médicales.
Il est fortement déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants.
Aux personnes connaissant, ou ayant connu, des troubles de l’alimentation.
Aux personnes atteintes de cancer, diabète, ulcère, insuffisance rénale ou hépatique.
Ainsi qu’à toutes les personnes qui souffrent de pathologies cardiaques.

Je n’ai, personnellement, aucune contrainte médicale, j’y suis allée sans trop réfléchir, d’ailleurs pour moi sur le principe j’étais juste déprimée et pas du tout en train de jeûner 😉

Mais si tous les voyants médicaux sont au vert et que vous avez bien pris le temps de vous renseigner sur la méthode alors BANCO !
Je vous invite à tester et à goûter tous les bienfaits physiques de cette pratique.

Prenez soin de vous,
Du love, du BIO et un peu de chocolat.

2 Commentaires

Vous aimerez sûrement ...

2 Commentaires

Samuel 14 février 2019 - 22 h 46 min

Hey ! Coucou Gaëlle !
Ton article m’a fait sourire, j’aime beaucoup ta façon de rédiger ^^
En plus ça me parle carrément ton sujet dans cet article car j’ai plus ou moins fait également un jeûne intermittent sans le savoir, résultat physique : -25kg sur la balance !
Le tout en me sentant mieux dans mon corps, plus alerte, sans sentiment de privation aucun, et comme tu le dis des économies pour le porte-feuille qui font plaisir !
Bonne chance pour ton lancement et au plaisir ! 😉

Répondre
Gaëlle PRO 14 février 2019 - 23 h 02 min

MDR! Merci pour ton partage Samuel, je me sens moins seule 😉 Bravo pour le résultat des -25kg c’est impressionnant !
Merci pour ton soutien !
A très bientôt,
Au plaisir,
Gaëlle

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les accepter, consulter notre politique de confidentialité ou tout simplement les refuser. Dans ce dernier cas, nous ne pourrons pas vous garantir une navigation optimale. Accepter Politique de Confidentialité

Politique de confidentialité & Cookies
Pour bien commencer, téléchargez le guide "La magie d'un budget maîtrisé"

En acceptant le guide, vous acceptez également de recevoir nos conseils et astuces, directement dans votre boite email, avec nos Petites Graines du Lundi. Si elles ne vous correspondent pas, vous pourrez vous désinscrire très facilement à tout moment. Nous nous engageons également à ne jamais revendre ni céder vos coordonnées personnelles. Notre politique de confidentialité est disponible en bas de page sur le blog ! Merci ;-)